Alimentation : la santé est dans l'assiette

Envoyer par email

Selon une étude de l'Université de Liège menée sur 1000 personnes en Wallonie durant 3 ans et demi, l’alimentation capitaliserait à elle seule 30% de risques de provoquer des maladies cardio-vasculaires, responsable de 30% de la mortalité totale et première cause de décès dans le monde. On mange mal, avec une pyramide alimentaire où les boissons non sucrées et les féculents sont trop peu présents, contre une sur-représentation des matières grasses et des grignotages sucrés et salés. 60% de la population ne respectent pas les recommandations nutritionnelles, si 1 seulement Wallon sur 2 respecte les recommandations en matière de cholestérol, moins de 20% des wallons se conforment aux recommandations en matière de lipides, glucides et sucres simples. Au rang des solutions : en revenir aux fondamentaux, limiter les aliments préparés, privilégier des produits simples et sains à cuisiner, mastiquer, respecter les saisons, choisir des produits de qualité, sans pesticides ni conservateur. En cela, l'agro-écologie est une piste d'avenir pour amener la santé dans l'assiette en termes de production. Une alimentation de qualité proviendra sans conteste de chaînes de production locales et de circuits d'approvisionnement courts. On est bien dans un contexte d'alimentation durable.

Partager une info

Thème(s): 
Consommation
Santé
Systèmes alimentaires
Mots-clés: 
Type de brève: 
Info, actualité